La charte du Sillon Panafricain

Patriotes, nous nous considérons car nous faisons toujours passer les intérêts de nos pays respectifs en premier. Panafricains nous sommes, parce que nous pensons que si nos villages s’étendaient à toute l’Afrique Noire, cela nous rendrait encore plus heureux et nous apporterait encore plus. Démocrates nous sommes aussi, parce que ce système de régulation politique et social de la société des Hommes, nous semble pour le moment en attendant mieux, celui qui nous permet de nous départager de manière relativement équitable lors des conflits politiques. Et humanistes nous sommes enfin, parce que nous sommes des hommes et nous pensons qu’en tant que tels, notre espèce doit être mise au centre des préoccupations de tout ce qui est en notre ressort. Maintenant, la question que nous nous sommes toujours posées, sachant que l’homme naturel est complexe, divers et ondoyant, c’est de savoir si on ne devrait pas essayer de le rendre meilleur dans la perspective d’un idéal qui le rapprocherait du divin. Y ayant répondu humblement par oui, nous avons choisi de travailler à cette problématique de deux manières. Premièrement en nous rendant nous-mêmes meilleurs, et deuxièmement en dénonçant dans notre journal tout ce qui autour de nous et dans nos sociétés, ne contribue pas à rendre l’homme meilleur et le contient un lieu où il fait bon de vivre.

Et comme nous pensons que comprendre, savoir et aimer chacun de nos pays et l’Afrique sont nécessaires pour résolument y œuvrer et agir ensemble à bon escient, c’est dans cette perspective qu’à travers ce médium nous nous efforcerons toujours d’informer le plus objectivement possible pour éduquer et ouvrir des perspectives nouvelles à nos pays et au continent tout entier.

Attentifs à tout ce qui se passe sur le continent, c’est avec un réel plaisir et un intérêt soutenu que nous déclarons notre disponibilité à collaborer dans les quatre coins du continent avec toutes les femmes et tous les hommes de médias qui adhèrent à cette charte.

Le collège des fondateurs

Sillon PANAFRICAIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Selon les époques,un peuple à-t'il les dirigeants qu'il mérite ?

jeu Juin 4 , 2020
Selon les époques, un peuple a les dirigeants qu'il mérite. Et de la même façon qu'un individu, selon les événements qui se sont produits, un peuple passe d’un état que l'on qualifie de politiquement inconscient à un état que l'on qualifie de politiquement conscient. Et de même que ces états ont un contenu politique et social, ce passage ne peut pas se faire de manière spontanée mais par induction (introduction).

You May Like