Warning: is_readable(): open_basedir restriction in effect. File(/includes/fbwpml.php) is not within the allowed path(s): (/htdocs:/var/www/sillonpanafricain.net/htdocs:/var/www/sillonpanafricain.net/tmp:/var/www/sillonpanafricain.net/exec_dir:/var/www/sillonpanafricain.net/php-session:/var/lib/lws/:/usr/base/var/lib/lws:/var/lib/apps/:/usr/base/var/lib/apps:/htdocs:/tmp:/exec_dir:/php-session:/usr/share/php:/etc/pki/tls/certs:/etc/ssl/certs:/var/www/sillonpanafricain.net/log/access.log:/var/www/sillonpanafricain.net/log/access.log:/var/www/sillonpanafricain.net/log/error.log:/var/www/sillonpanafricain.net/log/error.log) in /htdocs/wp-content/plugins/facebook-for-woocommerce/includes/Integrations/Integrations.php on line 61

Warning: is_readable(): open_basedir restriction in effect. File(/includes/Integrations/Bookings.php) is not within the allowed path(s): (/htdocs:/var/www/sillonpanafricain.net/htdocs:/var/www/sillonpanafricain.net/tmp:/var/www/sillonpanafricain.net/exec_dir:/var/www/sillonpanafricain.net/php-session:/var/lib/lws/:/usr/base/var/lib/lws:/var/lib/apps/:/usr/base/var/lib/apps:/htdocs:/tmp:/exec_dir:/php-session:/usr/share/php:/etc/pki/tls/certs:/etc/ssl/certs:/var/www/sillonpanafricain.net/log/access.log:/var/www/sillonpanafricain.net/log/access.log:/var/www/sillonpanafricain.net/log/error.log:/var/www/sillonpanafricain.net/log/error.log) in /htdocs/wp-content/plugins/facebook-for-woocommerce/includes/Integrations/Integrations.php on line 61
Cameroun | Comment les africains font-ils face à la Covid-19 ? - Sillon Panafricain

Cameroun | Comment les africains font-ils face à la Covid-19 ?

Cameroun | Comment les africains font-ils face à la Covid-19 ?

Alors que le monde tâtonne sur l’efficacité des divers vaccins et des traitements curatifs, l’Afrique traîne le pas et s’offre d’autres voies parmi lesquelles la pharmacopée traditionnelle ou solution de grande mère. Au Cameroun des thérapies alternatives font florès, le protocole officiel validé par l’OMS côtoie sans coup férir les thérapies locales, la pharmacopée africaine une technique locale qui revendique des résultats probants et dont les pouvoirs publics ne semblent pas accorder l’intérêt nécessaire est prisée par plusieurs patients. Des produits issus des plantes séduisent des malades. Ngul Be Tara qui signifie la force des écorces en langue Ewondo, est un médicament traditionnel que propose Dr Marlyse Mbezele epse Teyou pour soigner covid19.

Le produit de la biochimiste est fabriqué à base des plantes et d’autres secrets livrés par des pygmées de la forêt camerounaise. Le médicament est proposé en sirop poudre ou comprimé et peut-être pris de façon curative et préventive pendant une dizaine de jours. Parlant de son efficacité, un spécialiste des plantes locales rassure Henri Peyou Ndi Samba (Point Focal ) « ceux que nous avons pu guérir sont estimés à environ quinze à vingt milles personnes mais pour ceux qui consomment effectivement le produit c’est presque tout le monde ». Ngul Be Tara n’est pas le seul produit de la pharmacopée locale consommé par les camerounais, l’année dernière l’archevêque de Douala Mgr Samuel Kleda a présenté à l’opinion publique nationale et internationale les résultats de son produit baptisé Élixir, l’homme d’église affirme la satisfaction des patients face à son produit. Par contre la plupart des tradipraticiens qui œuvrent dans la lutte contre la covid19 à travers les plantes locales dénoncent le mépris des pouvoirs publics face aux résultats obtenus grâce à leurs travaux de recherche, le projet de loi d’accompagnement que le ministre de la santé publique a promis de présenter au parlement n’est jamais sorti des tiroirs, conséquence rien n’avance en termes de loi et pourtant parlementaires, gouvernants et décideurs comptent parmi les patients des médecins traditionnels locaux. Au Cameroun on dénombré près 57337 personnes atteintes par la Covid-19 tandis que 851 personnes sont mortes du virus (chiffres Wikipédia et JHU CSSE COVID-19 au 02 avril 2021).

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 ⁄ 3 =