Warning: is_readable(): open_basedir restriction in effect. File(/includes/fbwpml.php) is not within the allowed path(s): (/htdocs:/var/www/sillonpanafricain.net/htdocs:/var/www/sillonpanafricain.net/tmp:/var/www/sillonpanafricain.net/exec_dir:/var/www/sillonpanafricain.net/php-session:/var/lib/lws/:/usr/base/var/lib/lws:/var/lib/apps/:/usr/base/var/lib/apps:/htdocs:/tmp:/exec_dir:/php-session:/usr/share/php:/etc/pki/tls/certs:/etc/ssl/certs:/var/www/sillonpanafricain.net/log/access.log:/var/www/sillonpanafricain.net/log/access.log:/var/www/sillonpanafricain.net/log/error.log:/var/www/sillonpanafricain.net/log/error.log) in /htdocs/wp-content/plugins/facebook-for-woocommerce/includes/Integrations/Integrations.php on line 61

Warning: is_readable(): open_basedir restriction in effect. File(/includes/Integrations/Bookings.php) is not within the allowed path(s): (/htdocs:/var/www/sillonpanafricain.net/htdocs:/var/www/sillonpanafricain.net/tmp:/var/www/sillonpanafricain.net/exec_dir:/var/www/sillonpanafricain.net/php-session:/var/lib/lws/:/usr/base/var/lib/lws:/var/lib/apps/:/usr/base/var/lib/apps:/htdocs:/tmp:/exec_dir:/php-session:/usr/share/php:/etc/pki/tls/certs:/etc/ssl/certs:/var/www/sillonpanafricain.net/log/access.log:/var/www/sillonpanafricain.net/log/access.log:/var/www/sillonpanafricain.net/log/error.log:/var/www/sillonpanafricain.net/log/error.log) in /htdocs/wp-content/plugins/facebook-for-woocommerce/includes/Integrations/Integrations.php on line 61
Côte d'Ivoire - Paludisme: énorme baisse des décès enregistrée. - Sillon Panafricain

Côte d’Ivoire – Paludisme: énorme baisse des décès enregistrée.

Côte d’Ivoire – Paludisme: énorme baisse des décès enregistrée.

C’est à l’esplanade de la mairie de Divo ( centre- ouest), à 187 km d’Abidjan qu’officiellement la journée mondiale de lutte contre le paludisme a été lancée par Pierre Dimba N’gou, ministre ivoirien de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, le dimanche 25 avril 2021, en présence du ministre et maire de Divo, Amédé Koffi Kouakou et des autorités administratives, coutumières et politiques
Le ministre Dimba N’gou a fait savoir que la Côte d’Ivoire continue d’investir dans la lutte contre le paludisme pour garantir la santé de sa population, car cette pandémie demeure une préoccupation majeure de santé publique.  » En 2019, 409.000 cas de décès ont été enregistrés dans le monde du fait du paludisme dont 95 pourcent en Afrique, 23 pourcent au Nigéria et 2 pourcent en Côte d’Ivoire. La Côte d’Ivoire continue de faire face au paludisme, en plus de l’appui des partenaires, tels les États-Unis, l’Unicef, l’Oms, en mobilisant 13 milliards de francs Cfa. C’est pourquoi 19 millions de moustiquaires imprégnées à longue durée d’action sont distribuées gratuitement. », a fait savoir Pierre Dimba qui a révélé des chiffres encourageants dans la lutte contre le paludisme :  » ce sont grâce à toutes ces interventions que le nombre de décès lié à cette maladie est passé de 3 222 en 2017 à 1 316 en 2020 soit une réduction de plus de la moitié. C’est pourquoi la Côte d’Ivoire a introduit la pulvérisation intra domiciliaire ( Pid) à Sakassou (centre) et Nassian (nord-est) ». En s’appuyant sur le thème de l’année,  » zéro palu- Tirer un trait sur le paludisme », le ministre Dimba Pierre a invité à fédérer les efforts sur les sites de distribution des Milda.  » Si 80 pourcent dorment sous les Milda, nous réduirons de 50 pourcent le paludisme. Ensemble disons oui à la Milda et un cadre de vie assaini », a lancé le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle et a espéré qu’avec ces dispositions, la Côte d’Ivoire atteindra zéro palu en 2030. Toutefois, l’ambassadeur des États-Unis, Richard Bell a invité la Côte d’Ivoire à redoubler d’efforts, même si elle a démontré sa capacité à réduire la pandémie. En tout état de cause, le diplomate américain a révélé que cent millions de dollars ont été mobilisés pour la lutte contre le paludisme. Il a plaidé pour la vaccination contre la Covid-19. Marc Michel, représentant résident de l’Unicef a insisté sur les conséquences du paludisme qui est la première cause de consultation chez les enfants.

M’BRA Konan, envoyé spécial à Divo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 × 24 =