NOTRE VITESSE DE CROISIÈRE

NOTRE VITESSE DE CROISIÈRE

Depuis plus d’une année, dans une phase de lancement, Le Sillon Panafricain a paru et a mis gracieusement son contenu à votre disposition. Cette période de transition est maintenant arrivée à son terme.
Désormais, nous proposons à ceux qui veulent continuer à savoir ce
que nous pensons et disons de notre continent, de se procurer le journal en l’achetant. Et ceci à partir de la présente livraison qui couvre les mois de novembre et décembre 2020.
Nous espérons que vous continuerez non seulement à nous accompagner tout au long de notre mission, mais aussi et surtout, que vous n’hésiterez pas à nous en donner concrètement les moyens qui sont nécessaires à son accomplissement

Dernière livraison disponible:
dans ce numéro, vous trouverez entre autres choses :

  • L’Afrique doit se résoudre à choi- sir/Africa must take its destiniy into its hands ;
    • Citoyens libres ou esclaves, un document inédit rédigé sous ma- quis en 1963 par le président Er- nest Ouandié ;
    • Le Mali : un coup d’Etat différents des précédents ;
    • Un dossier de 7 pages sur le Sta- tut spécial des régions du Nord- Ouest et Sud-Ouest (No-SO) camerounais ;
    • Une Note de lecture sur “L’Afrique noire est mal partie”, du célébre livre de René Dumont
    • etc, etc…

Le Sillon Panafricain
Siège social et administration : 8 Clos du Matin 95800 CERGY 
TEL: + 33 (0)7 83 25 79 89
Rédaction : 27 Place Nicole Neuburger 93140 Bondy
+ 33 (0) 9 73 56 39 86 – Email djemba@gmx.fr

L’UNITÉ DE L’AFRIQUE ET DES AFRICAINS EST NOTRE CREDO
Le Sillon Panafricain est bien plus qu’un média dont la vocation serait simplement de couvrir les événements du continent. Notre journal est d’abord et surtout panafricaniste. En effet, au delà de la noble mission d’informer, il milite pour le panafricanisme et est donc sur le pont
aux côtés des mouvements qui oeuvrent concrètement à le rendre effectif. D’une part en regroupant les nations africaines, et de l’autre, à travers les retrouvailles des populations qui en sont originaires et que les vicissitudes de l’histoire puis de la vie, ont malheureusement séparées et éparpillées sur les quatre coins du monde. Une démarche que corroborent entre autres choses, les décennies de militantisme et d’engagement politique de ses fondateurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 + 12 =